Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 

Appelés à proclamer les hauts faits de Dieu – Semaine de l’unité 16 février 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 11 h 20 min

1 Pierre 2, 9

Durant le temps d’accueil, vous m’avez entendu lire le texte de la 1ère épitre de Pierre. Et bien cette lecture m’a posé souci dès que j’ai eu connaissance de la liturgie proposée par nos frères et soeurs lituaniens. Voici ce qui me pose souci: « vous êtes la race élue ». Oui, j’ai un souci avec cette question de l’élection mais aussi et surtout avec l’effet que cette élection peut avoir sur certains.

Nous sommes une race élue, nous sommes supérieurs, nous pouvons mésestimer, sous-estimer les autres humains, d’ailleurs, peuvent-ils être nos frères et soeurs en humanité s’is ne sont pas élus? Et d’ailleurs, si il y a des divisions au sein du christianisme, c’est certainement que certains sont plus élus que d’autres, que certains ont plus la vérité que d’autres, la vraie vérité.

Oui, il faut se méfier avec cette notion d’élection et la façon dont nous pouvons l’interpréter.

 

Car il s’agit pour Pierre de donner l’élan à cette communauté naissance en l’inscrivant dans la lignée d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, de la légitimer en lui donnant les titres mêmes d’Israël: race élue, communauté sacerdotale, nation sainte, peuple de Dieu.

Et Pierre n’établit pas seulement un constat: vous êtes la race élue; non, car si Dieu a choisi ce peuple c’est pour une mission bien particulière: proclamer les hauts faits de Dieu, lui qui nous a fait passer des ténèbres à la lumière. Mais nous ne sommes pas seulement appelés  à entrer dans la lumière, nous sommes appelés à devenir lumière du monde tel que Jésus nous l’affirme dans l’Evangile de Matthieu.

Nous sommes lumière du monde, sel de la terre. Nous sommes appelés à donner du gout, une saveur particulière à notre monde et il ne peut s’agir que de la saveur de l’amour. Car pour moi le plus haut fait de Dieu, ce qui résume tout le Nouveau Testament, c’est l’amour. Certains trouvent cela naïf, enfantin, pourtant, on peut presque considérer comme folie de la part de Dieu d’avoir voulu instiller l’amour dans le monde car nous nous complaisons tant dans le mépris, le rejet, le jugement.

Vivre de cet amour, ce n’est pas une parole en l’air, ce n’est pas un engagement pris à la légère, non c’est une implication entière, de toute sa personne car sans cela, nous sommes comme une lumière que l’on met sous le boisseau: cela ne sert à rien.

 

Nous sommes destinés à briller, non pas pour devenir une étoile, une star glorifiée pour elle-même, non, mais bien pour irradier le monde de l’amour de Dieu. Nous ne sommes que des transmetteurs, mais nos actions doivent rendre gloire à Dieu.

Et si nous nous considérons comme race élue, tous nos comportements doivent être réfléchis car notre vie entière est témoignage…. Cela peut paraitre lourd à porter, mais c’est aussi de cette façon que nous donnerons du gout au sel et ainsi à la terre.

 

De qui témoignons-nous lorsque nous méprisons nos frères et soeurs, rejetons l’étranger, lorsque nous jugeons, condamnons de façon trop souvent péremptoire, lorsque nous ne pardonnons pas?

De quoi témoignons-nous lorsque nous détruisons la création, lorsque nous nous divisons au lieu de nous considérer comme frères et soeurs.

Alors, il ne s’agit pas d’arrêter de vivre, de donner son avis, mais d’avoir pleinement conscience des effets que peuvent avoir nos actions sur ceux qui nous entourent. Et il ne s’agit pas non plus pour moi de jeter la pierre à quiconque car je suis la première à devoir m’interroger… d’ailleurs, j’ai des examinateurs très sourcilleux à la maison: mes enfants car pour eux la cohérence est nécessaire. Lorsqu’on leur dit de s’aimer les uns les autres tout en vociférant sur les voisins qui font du bruit; lorsqu’on leur parle d’écologie tout en commandant les billets d’avion pour les grandes vacances… ils ont le chic pour nous faire comprendre qu’il serait temps de se mettre d’accord avec nous mêmes!

 

Notre monde a besoin de lumière, les ténèbres sont trop présentes et oppressantes, alors, il est temps de briller pleinement sans électricité, sans pile, sans groupe électrogène, car nous avons la plus puissante source d’énergie… et en plus, elle est écologique! Amen.

 

Commenter

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel