Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 

Message de Noël bilingue – 25 décembre 2015 16 février 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 10 h 56 min

Comme vous le savez, 2015 a été une année difficile pour la France. Après les attentas de novembre, nous étions tous assommés, sidérés. Avec une question: comment reprendre une vie normale avec tous ces morts présents dans nos esprits et cette menace sur nos épaules. Et pour nous, chrétiens, comment entrer dans le temps de l’avent, temps de l’attente, mais également temps de joie, avec autant de gravité.

Les réponses ne se sont pas faites attendre, venant parfois des proches des victimes: il faut continuer à vivre, pas comme avant, mais encore plus, encore mieux qu’avant. Et cela je l’ai ressenti le lundi suivant les attentats: j’avais une énergie inattendue, une pèche d’enfer! Comme si il me fallait vivre pour tous ceux à qui on avait arraché la vie.

 

Alors oui, ce temps de l’avent et cette fête de noel nous les vivons encore plus intensément. Et je suis particulièrement heureuse de célébrer avec vous cette bonne nouvelle de la naissance du Fils de Dieu parmi les humains. Car nous tous ici rassemblés, nous venons de partout et nous symbolisons l’universalité du message d’amour de Jésus. Et ce message d’amour est une lueur d’espérance dans ce monde qui nous dit: certes le mal existe, mais il n’aura pas le dernier mot. Cette espérance vaut tous les cadeaux du monde.

 

Il y a une dizaine de jours, j’ai l’impression d’avoir été témoin de la transmission de cette espérance à travers la lueur d’une petite flamme. Je ne sais pas si vous connaissez la lumière de Bethlehem? Tous les ans, depuis 25 ans, un scout autrichien va allumer une bougie dans la grotte de la nativité à Bethlehem. A son retour à Vienne, des scouts de toute l’Europe se rassemblent pour allumer de nouvelles bougies et ramener cette lumière dans leur pays. Le 12 décembre, la lumière est arrivée à Paris où des scouts de toute la France s’étaient rassemblés pour ensuite la transmettre dans leur ville, leur paroisse.

Nous avons donc reçu la lumière de Bethlehem comme signe de paix et de fraternité à Chambéry et cette bougie a été allumée à ce moment là.

Vous pourrez repartir avec une petite bougie pour que la transmission continue.

Et pour ce Noel, j’ai envie de garder en mémoire ces centaines de jeunes porteurs de flambeau qui vont pouvoir véhiculer un beau message d’amour autour d’eux.

A vous de devenir porteur de lumière, semeur d’espérance. Joyeux noel.

 

As you know , this year has been difficult for France .After the November 13th terrorist attacks in Paris , we were all knocked out , staggered.And the question was : how to get back to a normal life , with all these dead people still on our minds , and this threat on our shoulders ? And for us , Christians , how to enter this time of Advent ,a time of wait , but also a time of joy, with such seriousness ?

We didn’t have to wait too long for the answers , coming at times from the kins of victims : we must go on living , not like before , but even more intensely than before . And I did feel this the Monday after the attacks : I had an unexpected energy , a tremenduous positive force !

As if I had to live for all those who had lost their lives .

 

Then yes , this celebration of Advent and this time of Christmas , we do live it even more intensively.And I am particularly glad to celebrate with you all these good news of the birth of the Son of God amongst us , human beings . For we all gathered here ,   coming from everywhere, and we are the symbol of the universality of Jesus’ message of peace . And this message of love is a glimmer of hope in this world who is telling us : indeed , the evil is there, but it won’t have the last word .

This hope is worth all the gifts of the world .

A fortnight ago , I had the feeling of being the witness of the transmission of this hope through the glimmer of a small flame . I don’t know if you’re aware of the light of Bethlehem ? Every year , for the past twenty five years, an austrian boy-scout is going to light a candle in the grotto of the Nativity in Bethlehem . Upon his homecoming in Vienna , boy-scouts from all over Europe are gathering , in order to light new candles and bring that light back to their own countries. On December 12th, the light arrived in Paris where boy-scouts from all over France were gathered in order to carry it on to  their town , their parish .

We therefore received the light of Bethlehem as a sign of peace and fraternity in Chambéry and this candle has been lit at that time.

You are all welcome to leave from here with a small candle , so that the transmission may continue.

And for this coming Christmas , I want to keep on my mind these hundreds of young bearers of the flame who will be able to carry a beautiful message of love around them .

It’s up to you , now , to become a bearer of light ,and a sower of hope .

Merry Christmas !

 

 

Commenter

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel