Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 
  • Accueil
  • > liturgie
  • > Fête de Noël – 16 décembre 2018 – Aix-les-Bains

Fête de Noël – 16 décembre 2018 – Aix-les-Bains 11 janvier 2019

Classé dans : liturgie — pastourelle @ 11 h 37 min

 

Jeu d’orgue joyeux 

A la fin du jeu d’orgue : temps de silence

 

Jeu d’orgue : d’un arbre séculaire   DIAPO

 

Entrée des enfants pendant le jeu d’orgue

- La Colombe avec une lanterne

- Les enfants derrière leurs masques 

- Les catéchumènes

Tous se tiennent debout devant l’assemblée, pendant la lecture d’Esaie.

Lecture d’Esaie 11 - Nicole

 

Un fils sortira de la famille de Jessé,

comme une jeune branche sort d’un vieux tronc.

Une nouvelle branche poussera

à partir de ses racines.

L’esprit du SEIGNEUR reposera sur lui.

Il lui donnera la sagesse

et le pouvoir de bien juger.

Il l’aidera à prendre des décisions

et le rendra courageux.

Il lui fera connaître le SEIGNEUR

et lui apprendra à le respecter.

Alors cet homme prendra plaisir

à respecter le SEIGNEUR.

Il ne jugera pas selon ce qu’il voit,

il ne décidera pas d’après ce qu’il entend dire.

Il jugera les pauvres avec justice,

il sera juste pour ceux qui, dans le pays,

sont sans défense.

 

Alors le loup habitera avec l’agneau, DIAPO

le léopard se couchera près du cabri.

Le veau et le jeune lion

mangeront ensemble.

Un petit garçon les conduira. DIAPO

 

La vache et l’ourse mangeront

dans le même champ,

leurs petits auront le même abri.

Le lion mangera de l’herbe sèche

comme le bœuf.

Le bébé jouera sur le nid du serpent,

et le petit garçon pourra mettre la main

dans la cachette de la vipère.

 

Il n’y aura plus ni mal ni violence

sur toute la montagne sainte du SEIGNEUR.

En effet, la connaissance du SEIGNEUR remplira le pays,

comme l’eau remplit les mers.

Ce jour-là, le fils de Jessé, sera comme un signal dressé

pour les peuples de la terre.

Ils viendront lui demander conseil,

et la gloire de Dieu brillera, là où il habitera.

 

Cantique 351 – D’un arbre séculaire, 1 à 3 DIAPO bougies

1. D’un arbre séculaire, du vieux tronc d’Isaïe, durant l’hiver austère un frais rameau jaillit ; et, sur le sol durci, dans la nuit calme et claire, une rose a fleuri.

2. Dieu, par la voix fervente de nombreux serviteurs, à son peuple en attente, promettait un Sauveur. Il vient, suprême honneur, chez une humble servante,

tout à son pur bonheur.

3. Il vient sans apparence ; des pauvres il est roi ; il connait leur souffrance, les guérit par la foi. La mort n’a plus d’effroi : il me rend l’espérance en se donnant pour moi.

 

L’assemblée est assise

 

Accueil

Chers paroissiens fidèles, chers paroissiens de passage pour cette fête de Noël de l’Eglise Protestante Unie de Savoie, soyez les bienvenus!

 

Certains sont dans la frénésie et l’impatience, d’autres dans l’appréhension,

d’autres encore se sont préparés dans la simplicité,

et d’autres enfin dans la solitude…

Quel que soit notre état d’esprit, nous voici à présent rassemblés ici, dans ce temple, et c’est le Seigneur lui-même qui nous attend !

Que chacun se sente ici comme chez lui, et s’ouvre au fil du culte à la joie d’accueillir Dieu qui nait parmi nous en un petit enfant, en son Fils Jésus, le Sauveur!

 

Prenons ensemble le temps de la pause, en priant avec les catéchumènes :

 

Prière des jeunes DIAPO prière

Par delà l’éclat trafiqué

D’un faux Noël préfabriqué

Arrêtons-nous…. le temps d’aimer

 

Par delà les soucis d’argent

Par delà le deuil d’un parent

Arrêtons-nous… le temps d’aimer.

 

Par delà les cris et les pleurs

Par delà l’angoisse et la peur

Arrêtons-nous… le temps d’aimer.

 

Par un regard à nos voisins

Par un sourire, comm’ça. pour rien

Arrêtons-nous… le temps d’aimer.

 

Pour que nos yeux soudain pétillent

A la clarté d’une bougie

Arrêtons-nous… le temps d’aimer.

 

Le temps de L’aimer Lui

Qui veut en cette prochaine nuit

Apaiser notre vie ;

 

Le temps de L’aimer Lui

Qui, dans un cœur à cœur

Veut nous dire… veut te dire :

 

Arrête-toi…. le temps de m’aimer

Arrêtons-nous… le temps de nous aimer !

 

Oui, prenons le temps, aujourd’hui, et répondons fidèlement à l’appel du Seigneur en chantant le prochain cantique O peuple fidèle

 

Cantique 359 – O peuple fidèle – 1-3 DIAPO mains en l’air

1. O peuple fidèle, Jésus vous appelle, venez, triomphants, joyeux, venez en ces lieux. O peuple fidèle, venez voir le roi des cieux. Que votre amour l’implore, que votre foi l’adore, et qu’elle chante encore ce don précieux.

2. Là, dans l’humble ‚table, froide et misérable, des bergers le grand amour lui forme une cour. Dans cette humble ‚table accourez à votre tour. Que votre amour l’implore, que votre foi l’adore, et qu’elle chante encore sa gloire en ce jour.

3. Esprits de lumière, messagers du Père, et vous, peuples, en tous lieux, entonnez, joyeux : Paix sur cette terre, et gloire à Dieu dans les cieux ! Que votre amour l’implore, que votre foi l’adore, et qu’elle chante encore ce don précieux.

 

L’assemblée est assise

Monologue de la Colombe  – 1 Jeune à la lecture , 1 enfant déguisé en colombe – ROXANE

 

DIAPO COLOMBE

 

Bonjour !

Vous allez bien ?

Je plane sur les eaux, et je cherche… je cherche le prince de la Paix !

 

Oh, excusez-moi, je ne me suis pas présentée… C’est moi, la Colombe !

Vous me connaissez, non ?

 

Je suis la Colombe

Quand je vole en haut

Je voix les ruisseaux

Les montagnes je surplombe

 

Chercher,  ne me fait pas peur

Dieu veut pour nous le bonheur

Ange de lumière

Messagère du Père

J’annonce le salut

A tous ceux qui se sentent perdus…

 

Mais oui, vous me connaissez… DIAPO colombe

Colombe qui tombe du ciel blanche comme la neige, pure comme l’eau des ruisseaux, candide comme les petits enfants…

Je possède, paraît-il, toutes les qualités pour être un excellent messager de paix!

Je vole vite et haut… Je ne me fatigue pas…

 

J’annonce à tous que Dieu a fait la paix avec les hommes, pour toujours.

Le déluge, c’est fini!!! Le temps de Noé, c’est fini !

Dieu a placé son arc dans le ciel. Il a rangé ses flèches dans son carquois. Il a fait la paix, il a fait alliance, pour toujours, c’est promis, c’est sûr ! Il me l’a dit : moi, Colombe, j’ai été la première à l’entendre de sa bouche…

 

Mais je n’étais pas toute seule, avec moi, tous les animaux de l’arche ont été témoin de la promesse de Dieu : sa promesse de paix !

 

Je n’ai pas raison ? Dites-nous, les animaux de l’arche, ce que Dieu a promis…

 

DIAPO arche

 

Les enfants sortent de l’arche, avec leurs masques, chaque enfant imite aussi bien que possible le cri de l’animal qu’il représente, comme s’il parlait pour dire « Dieu nous promet la paix ». 

 

Dieu nous a promis la paix…

Et bien figurez-vous, mes amis les loups, les renards, les moutons, et tous les animaux de l’arche ici présents… Que la paix est devenue plus qu’une belle idée dans nos têtes et nos esprits!

Figurez-vous que cette nuit, ici même, la paix a pris corps et chair !

La paix est née dans un petit bébé, là-bas, à la crèche. La paix est là, c’est elle que nous fêtons ce soir de Noël lorsque nous nous rassemblons autour de Jésus :

Jésus, prince de la paix !

Chantons Jésus, acclamons-le, reconnaissons dans le petit bébé de la crèche le Prince de la Paix :

 

Diapo louange

Pendant le chant , les enfants s’assoient autour de l’autel.

Cantique 262 – Roi des rois

Roi des rois, Seigneurs des Seigneurs, Gloire (x) Alleluia !

Jésus, Prince de paix, Gloire (x) Alleluia !

 

Ecoutons ensemble le récit de la nuit de Noël selon l’Evangile de Luc, chapitre 2, versets 8 à 20

 

Luc 2  8-20 – 1 jeune (l’assemblée prépare le cantique les anges dans nos campagnes)

Dans la région de Bethléem, il y a des bergers. Ils vivent dans les champs, et pendant la nuit, ils gardent leur troupeau. Diapo ange Un ange du Seigneur se présente devant eux. La gloire du Seigneur les enveloppe de lumière, alors ils ont très peur. L’ange leur dit : « N’ayez pas peur. Oui, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout votre peuple. Aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur est né pour vous. C’est le Christ, le Seigneur. Voici comment vous allez le reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé dans une couverture et couché dans une mangeoire. »

 

Tout à coup, il y a avec l’ange une troupe nombreuse qui vient du ciel. Diapo anges Ils chantent la louange de Dieu : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur la terre paix à ceux que Dieu aime ! »

 

Diapo chant

 

Chant – Les anges dans nos campagnes

 

Lecture – suite – même jeune

Ensuite, les anges quittent les bergers et retournent au ciel. Alors les bergers se disent entre eux : « Allons jusqu’à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur Dieu nous a fait connaître. »

 

Diapo crèche

Ils partent vite et ils trouvent Marie, Joseph et le petit enfant couché dans la mangeoire. Quand ils le voient, ils racontent ce que l’ange leur a dit sur cet enfant. Tous ceux qui entendent les bergers sont étonnés de leurs paroles. Marie retient tout ce qui s’est passé, elle réfléchit à cela dans son cœur. Ensuite les bergers repartent. Ils rendent gloire à Dieu et chantent sa louange pour tout ce qu’ils ont vu et entendu. En effet, tout s’est passé comme l’ange l’avait annoncé.

 

Prière – Nicole

Dieu, notre Dieu, non, tu n’es pas inaccessible !

Tu te laisses toucher.

Là où nous sommes prêts à te trouver, là tu seras.

 

Si la paix s’établit quelque part, tu es tout près.

Si nous savons donner aux autres, confiance et force pour vivre,

ton Esprit travaille en nous.

 

Là où se promet fidélité, là où on se donne pour les autres,

ton Fils est parmi nous.

 

Une fois pour toutes, il veut être parmi nous ta présence vivante. Amen !

 

Diapo étoile

 

Cantique 354 – Voici Noel

 

L’Âne (1 enfant + 1 jeune à la lecture) et le bœuf (1 enfant + 1 jeune à la lecture) sont de chaque côté de l’autel, sur une chaise, avec les deux micros sans fil, un bonnet d’âne et un bonnet de bœuf. 

 

Musique : « Il est né le divin enfant »

Diapo ane et boeuf

 

L’Âne : Je suis l’âne.

Le Bœuf : je suis le bœuf.

L’Âne (en s’adressant au bœuf) 

Mais fais donc attention !

Arrête de pousser!

Mais regarde un peu où tu mets les pieds : tu me marches dessus !

Le Bœuf (en s’adressant à l’âne en larmoyant)

Excuse-moi l’âne, mais j’ai bien le droit de regarder aussi ! J’ai donné ma crèche et mon foin, alors tu n’as pas le droit de m’empêcher de contempler l’enfant…

L’Âne (en s’adressant au bœuf)

 Mais si tu continues tout le temps à bouger comme cela, tu vas le réveiller!

Et quand il verra ta figure, il va avoir une de ces peurs !

Tu ne dois pas trop t’approcher de l’enfant.

II ne faut même pas y songer. Avec tes grosses cornes, tu risquerais de le blesser.

Le Bœuf

Au moins moi, j’essaie de le réchauffer : je ne suis pas inutile comme toi !

D’ailleurs avec tes longues oreilles, c’est toi qui vas l’effrayer, ça c’est sûr!

L’Âne

Mes longues oreilles, mes longues oreilles, non mais ça va ! Qu’est-ce qu’elles ont mes oreilles ?

Ah ! Et bien tu me donnes une idée.

Moi, je vais lui offrir mes oreilles :  tu comprends, des oreilles d’âne, ça remue, ça va dans tous les sens, ça n’a pas d’os, c’est doux au toucher : tout juste ce qu’il faut pour amuser un enfant.

Et toi, quand tu souffles sur lui, retiens au moins ta bave ! Mais pourquoi faut-il que tu baves tout le temps, même quand tu es heureux ?

Le Bœuf (larmoyant)

Ah là, là… tu n’es pas gentil ! C’est vraiment très pénible, tes remarques, tu sais ! Déjà qu’avec mes cornes, la vie ne m’a pas fait de cadeaux : quand je sors, faut toujours que je fasse attention de ne pas blesser quelqu’un.

On me regarde toujours de travers, moi…

Et la bave… franchement, c’est pas délicat de ta part de relever cet aspect de ma personne !

L’Âne

Tais-toi ! Qu’est-ce que tu as à soupirer ainsi ?

Tu ne vois pas que tu empêches l’enfant de dormir avec toutes tes ruminations?

Toujours à te plaindre… Nous non plus, les ânes, la vie n’est pas toujours rose pour nous ! Toujours chargés du fardeau des autres…personne ne nous demande jamais si c’est pas trop lourd pour nous…

Et pourquoi les bi-œufs, qui pourtant sont plus forts que nous, ne portent jamais personne sur leur dos ?

 

Le Bœuf (sur un ton tranquille, apaisant):

chuuuuut, ne sois pas amer …

Ce soir, tout est si paisible… on dirait que le Ciel est descendu sur terre…

N’entends-tu pas l’enfant nous dire : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et je vous donnerai du repos… Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau léger ! « 

L’Âne – Tu as raison, on dirait qu’il nous parle, on dirait qu’il nous demande de faire la paix, on dirait qu’il nous invite à prier …

 

Musique : Douce nuit

 

Diapo ane

Prière de l’Âne (1 jeune)

Nous voici près de toi
le bœuf et moi

Pour te regarder de près

Pour t’offrir nos respects.

Même si de ma bouche

Glissent des mots blessants

Même si de mes pieds

Dérapent des coups,

Seigneur accepte-moi tel que je suis

Et rends-nous tels que tu nous veux ! Amen !

 

Diapo boeuf

Prière du Bœuf - (1 jeune)

Il ne faut pas nous juger,
Divin enfant de lumière

Nous aimerions tant te ressembler

Mais c’est difficile !

Mon humeur trop souvent

A la couleur du temps :
Ciel gris, je me noie dans l’ennui

Ciel noir, tous deviennent ennemis

Ciel nuageux, je suis nerveux

Ciel d’orage, je refuse le partage.

Jésus, change la météo de mon coeur

Que le ciel de ma vie ait la couleur du bonheur !

 

Cantique : « Entre le boeuf et l’âne gris » .

Pour le chant, les enfants reviennent sur le devant de la scène et enlèvent leurs masques.

Diapo chant

Entre le boeuf et l’âne gris,
Dort, dort, dort le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour

Entre les roses et les lys,
Dort, dort, dort le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour

Entre les pastoureaux jolis,
Dort, dort, dort le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour.

 

Pause diapo

 

Confession de foi – Nicole

Je crois que Dieu est créateur
Aujourd’hui encore il embellit le monde, faisant doucement reculer ce qui reste de chaos. Rien à craindre de Dieu, mais tout à espérer. Voici quel est son jugement : la bienveillance. Voici quelle est sa promesse : la vie!
La vie belle et éternelle par son amour. De quoi aurions-nous peur ?

Par amour il crée l’être humain, l’homme et la femme. Il le crée inachevé, dans un monde inachevé, dans un monde où tant reste à accomplir, pour que la vie soit aussi belle qu’Il l’espère. Et pour que je devienne capable et digne, déjà Il m’appelle « mon enfant bien-aimé ».

Il y eut enfin un homme sur terre, Jésus de Nazareth, un être à l’image et à la ressemblance de Dieu, mon sauveur et sauveur de tous, le Christ.
Il est bon de le reconnaitre comme Seigneur, pour aimer Dieu et mon prochain comme moi-même. Seigneur, augmente ma confiance en toi.

 

 

Reconnaissance prédicateurs

Appel des prédicateurs

Rosy, Marc-Michel, Audrey, Anne et Jean-Albert (absent)

Vous qui êtes appelé (e) au ministère de prédicateur, vous annoncerez joyeusement l’Evangile.

Vous aiderez les assemblées à célébrer le culte du Seigneur, en les conduisant dans l’adoration, l’écoute de la Parole, la célébration du baptême et de la cène, la prière communautaire.

Vous exercerez votre ministère en collaboration avec les autres prédicateurs et les pasteurs de votre consistoire ; ensemble, vous chercherez comment annoncer fidèlement l’Evangile aujourd’hui.

Est-ce bien là ce que vous voulez ?

Ministre :

- Oui je le veux.
Jésus-Christ est le Seigneur. Qu’il me soit en aide.

 

IMPOSITION DES MAINS :

Accomplis ta force dans la faiblesse de tes serviteurs.
Dans sa vie comme dans sa prédication, donne-leur de mettre en relation constante l’Evangile et la vie quotidienne.

Inspire-leur une parole claire et donne-leur l’humble assurance de celui et de celle que tu envoies. Mets en eux l’amour de ton Eglise et de son unité.

 

Quelques annonces

  • lumière de Bethleem 16 à 17h
  • noël en Maurienne, le 21 – info car Florence Roubiol
  • célébration oecuménique du 22 à la motte servolex
  • culte 23 à Chambéry et Aix les Bains
  • veillée le 24 à 19h à Chambéry
  • culte de noel le 25 à Aix les Bains

 

Offrande (conseiller)

C’est maintenant le temps de l’offrande. Que chacun donne ce qu’il a préparé selon son cœur, et dans la joie et la générosité de Noël !

 

Jeu d’orgue pendant l’offrande

 

Levons nous pour prier ensemble, les uns pour les autres

Intercession

 

“Prince de la paix”,

prince de la paix entre nous,

prince de la paix avec soi-même,

prince de la paix entre nous et notre Père,

prince de la paix, de la justice et de la création,

prince qui t’es fait serviteur,

donne-nous la force de devenir des artisans de paix.

Auprès de la crèche de Noël, en cette nuit où le Fils de Dieu devient l’un de nous, prions en toute confiance.

« Paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

Prions pour l’Église et les chrétiens partout dans le monde, et en particulier là où ils sont persécutés et tués à cause de leur foi : qu’ils trouvent dans le message de Noël la force d’espérer et de continuer de proclamer à tous le message de la joie et de la paix de Noël.

« Paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

Prions pour les responsables des nations : qu’ils travaillent à « établir solidement le droit et la justice, conditions pour une vraie paix entre les peuples et les nations, dès maintenant et pour toujours ».

« Paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

Prions pour les familles, les couples et les enfants afin que ton amour et ta paix règnent dans leurs cœurs et sous-tendent les relations qu’ils tissent avec autrui. Que tous, petits et grands, jeunes et vieux puissent goûter au bonheur d’être aimé d’un amour vrai et et généreux.

« Paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

Prions pour notre communauté et nos familles : que nos vœux de Noël, nos vœux de paix, d’amour et de joie soient sincères et invitent chacun « à danser de joie et à bénir le Nom du Seigneur ». Aide-nous à aller au-delà des mots apporter des signes concrets qui permettent à nos vœux de devenir réalité dans la vie de ceux que nous rencontrons.

« Paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

Ta venue en Jésus nous apporte lumière et espérance. Permets que nous nous tenions dans cette lumière. Seigneur à toi la gloire et paix aux hommes de bonne volonté. Et ensemble, nous te disons maintenant : Notre Père…

 

Notre Père

 

Cantique 352 – O nuit bienveillante strophes 1-4

 

Bénédiction

 

Que Noël chante en vous son espérance.
Que le Christ vous manifeste sa présence sur tous vos chemins.
Qu’au long des heures de tristesse
et qu’au long des heures d’allégresse
en vous la confiance demeure

d’être aimés,  d’être accompagnés, d’être soutenus par le Seigneur!

Que votre foi au Christ né sur votre terre
vous donne l’audace de réveiller la joie
à travers les champs d’un monde en attente.

 

Et que le Dieu Tout puissant en amour vous bénisse et vous garde

Père, Fils et Esprit Saint,

Amen

 

Cantique 362 – Sortez bergers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel