Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 

Ca sert à quoi… d’avoir un projet – 9 octobre 2016 – travail de groupe sur projet de vie 24 janvier 2017

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 11 h 54 min

Luc 17, 11-19

Ils sont 10, ils sont lépreux, compagnons de misères, clan d’impurs, qui ne peuvent se laisser approcher, qui doivent faire attention pour ne pas se mêler au peuple, de peur d’une contamination à grand eéchelle.

Ils sont 10 et ils ont beau être lépreux, ils l’entendant la rumeur: un homme, un prophète est en route pour Jérusalem et il a déjà effectué quelques guérisons. C’est peut-être une chance pour eux. Il faut qu’ils arrivent à se faire voir, ou entendre: c’est lui, il arrive. Impossible de l’approcher à cause de la lèpre… il faut une distance de sécurité. Alors, il faut crier, l’appeler: « Oh, oh, Jésus, maitre, aie compassion de nous! ». A priori, pas besoin de lui demandé une guérison, il va bien voir de lui-même pourquoi il doit avoir compassion d’eux! C’est assez visible! (more…)

 

 

Agir parce que c’est juste – 28 aout 2016 20 septembre 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 12 h 32 min

Luc 14, 1-14

J’aime quand Jésus est à table, quand il s’inscrit dans le quotidien de la vie de chacun, quand il transcende nos gestes les plus anodins par ces paroles, par ces paraboles du Royaume et j’aime faire l’effort de l’imaginer durant un repas de l’époque, de contextualiser la scène: exit la table haute, les chaises, les couverts… retour aux sofas, à la table basse, au pain en guise d’assiette.

Aujourd’hui, si nous déjeunions ainsi allongés sur le côté, mangeant avec les mains, je crois que nous aurions du mal à garder notre sérieux… pourtant, c’est ainsi que se réglaient les problèmes politiques, que se discutaient les concepts théologiques ou philosophiques: Jésus ne déroge pas à la règle, il joue le jeu car il sait bien qu’en acceptant l’invitation de ce chef des pharisiens, il ne sera pas question de parler de la pluie et du beau temps, ni de donner son avis sur la déco de son hôte! (more…)

 

 

Tout ça pour quoi? – 5 juin 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 12 h 16 min

1 Rois 17, 17-24; Galates 1, 11-19; Luc 7, 11-17

Hier, nous avons vécu une rencontre des ainés en Savoie forte en émotion, le thème n’y était pas pour rien: « les racines de ma foi », en lien avec une série qui était proposée par notre journal régional Réveil : Mise en route, à propos des parcours de foi des uns et des autres. Et beaucoup ont pris la parole pour témoigner de leur histoire… Témoigner dans notre Eglise historique n’est pas toujours facile, alors, c’était un temps de partage rempli de confiance que nous avons vécu.

Il n’est pas toujours facile de déterminer les événements marquants, décisifs qui ont balisé nos parcours personnels de foi. Il peut y avoir une personne marquante, un texte biblique fondateur, une rencontre, un rassemblement jeunesse…

Chacun a son vécu de foi, aucun n’est supérieur à l’autre, chaque parcours a sa légitimité, même le plus biscornu… et oui, la foi n’est pas un long fleuve tranquille. (more…)

 

 

Regarde!! – 25 octobre 2015 2 février 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 17 h 34 min

Marc 10, 46-52

Le passage que nous venons de lire est le dernier miracle relaté dans l’Evangile de Marc. Ce n’est pas le 1er récit de guérison d’aveugle. C’est le 2nd. Et ces 2 récits de guérison encadrent un passage important de l’Evangile: la triple annonce de la passion par Jésus – il va mourir, mais ressuscitera ensuite. Une annonce plus ou moins bien prise au sérieux par les disciples qui préfèrent ne pas imaginer une telle issue à leur histoire commune. Alors oui, la question de l’aveuglement est importante dans ces chapitres.

L’évolution entre ces 2 récits suit l’évolution du ministère de Jésus durant le même laps de temps: d’un ministère qui doit rester caché à un ministère vécu à la vue de tous. (more…)

 

 

Esprit impur, sors de ce corps! – 1er février 2015

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 17 h 00 min

Marc 1, 21-28

Il y a 2 semaines, nous avions choisi avec les monitrices de l’école biblique, un autre texte de Marc, au chapitre 3 pour illustrer la séance sur les ennemis de Jésus. La situation était à peu près la même : la synagogue, un jour de sabbat, un homme possédé / malade et une guérison. Mais l’issue est tout à fait autre puisque dans Marc 3, les pharisiens cherchent à tuer Jésus, soit disant pour son irrespect du sabbat.

 

Dans le texte que nous avons lu à l’instant, Jésus est au tout début de son ministère : il pour l’instant :

- été baptisé

- proclamé la bonne nouvelle de Dieu en appelant, à la suite de Jean, à un changement radical

- constitué le premier petit groupe de disciples avec Simon, André, Jacques et Jean. (more…)

 

 

Aumonerie synodale – les 5 sens – l’ouie (Magali Girard) 9 décembre 2013

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 18 h 34 min

Introduction Dans la confession de foi chrétienne, Christ est désigné comme la Parole vivante de Dieu. Que le son de la Parole puisse être vivant, voilà qui devrait nous plonger dans des abîmes de réflexion. Pourtant, c’est une donnée que nous acceptons volontiers. Car une Parole vivante c’est une parole qui entre dans notre vie, qui ne peut pas être limitée à l’écrit ou à la voix. L’onde du son de cette parole vient donner vie à la surface parfois immobile de nos jours dans laquelle la Création et toutes les créatures ne faisait que se refléter. Le son de cette Parole met du mouvement dans les vies trop figées, fait rentrer le monde dans les univers confinés…Bref, la Parole de Dieu  vient rider notre quotidien aussi lisse que la surface d’un lac endormi et nous ouvre ainsi à ce qui nous entoure. Mettons-nous à son écoute …. (more…)

 

 

Aumônerie synodale – les 5 sens – le toucher

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 18 h 27 min

Salutation

Bienvenue à toutes et à tous, à ceux qui viennent de loin, ceux qui viennent de près, ceux qui sont là depuis hier, ceux qui sont arrivés juste à temps, ceux qui n’ont rien préparé, ceux qui connaissent tous les documents par cœur, qui ont annoté et préparé des vœux, bienvenue aux nouveaux, aux anciens et aux invités.

Introduction

Vous le savez, le dossier central de ce synode aborde la fin de vie. Les rapporteurs nous ont rendu le sujet intéressant, attrayant, nous ont permis de lancer le débat dans nos paroisses grâce à des animations adaptées. (more…)

 

 

Rendre gloire – 13 octobre 2013

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 13 h 40 min

2 Rois 5, 14-17; Luc 17, 11-19

Nous voici ce matin en présence de deux textes fort similaires : l’un de l’Ancien Testament, l’autre du Nouveau Testament, deux personnages, deux malades, deux lépreux, deux exclus, deux miracles, deux guérisons et enfin deux étrangers qui se rendent compte de la grandeur du Seigneur : tout un programme.

Je vous invite à revenir au tout début, à l’origine de ces deux histoires : la lèpre. Sans cette maladie, pas de miracle, pas de conversion, pas de confession de foi.

La lèpre : tout le monde connaît cette maladie qui attaque la peau et donc l’aspect visible de la personne. Pour les juifs, la lèpre est assimilée au péché et les conséquences en sont catastrophiques, tant au point de vue physique que social. Cette maladie rend impur, le juif atteint de la lèpre est amené à couper tout lien avec le sanctuaire et avec le peuple de Dieu. Le lépreux est mis à part, il est exclu de la société. La lèpre entraîne la mort civile et sociale de la personne qu’elle atteint. Le lépreux atteint sans son corps, dans sa chaire doit en plus porter des habits déchirés, en signe de deuil et doit crier ‘impur, impur’ pour annoncer son arrivée et tenir les gens loin de lui, pour éviter la contagion. (more…)

 

 

En toute humilité – 1er septembre 2013

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 13 h 23 min

Proverbes 4, 1-9; Luc 14, 1-14

Et voila Jésus qui pour la 3ème fois dans cet Evangile, se permet de semer le trouble un jour de Shabbat. A priori, nous ne sommes pas un midi, mais le vendredi midi car Jésus est invité chez un pharisien et pas n’importe quel pharisien : leur chef !, et les pharisiens avaient l’habitude de se retrouver le soir, en début de shabbat, autour d’un repas. C’était une occasion pour eux de discuter, de débattre sur des sujets religieux. Et ce soir-là, ils vont avoir l’occasion de débattre !

C’est un hydropique qui va mettre le feu aux poudres… un hydropique… j’avoue, j’ai regardé dans le dictionnaire pour savoir ce que cela pouvait bien être : « personne malade d’hydropisie »… ça nous avance ! En fait, l’hydropisie est synonyme d’œdèmes (sans rentrer dans les détails techniques !)

Jésus va donc guérir l’homme et cette guérison va tout simplement couper le sifflet aux pharisiens : ils ne savent plus quoi dire ! Jésus les a pris à leur propre illogisme légaliste (more…)

 

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel