Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 

Accueillir – 3 juillet 2016 20 septembre 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 12 h 21 min

Luc 10, 1-20

Ils sont 72… on ne sait rien d’eux, on ne sait pas de quelles origines ils sont, on ne sait pas si cela fait longtemps qu’ils suivent Jésus, on ne sait pas ce que représentent ces 72 par rapport à la totalité des disciples, des suivants de Jésus… Ce que l’on sait, c’est qu’étonnamment, cet envoi en mission se situe juste après les explications de Jésus sur la façon de le suivre. Une suivance très dure qui invite à tout abandonner pour se consacrer à l’annonce du règne de Dieu.

Des paroles fortes de Jésus, mais qui n’ont apparement pas découragé tout le monde puisqu’ils sont au moins 72 à avoir pris la ferme décision de suivre Jésus. (more…)

 

 

Rencontres improbables – 25 janvier 2015 – semaine de l’unité 29 janvier 2015

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 11 h 06 min

Jean 4, 1-42

Aujourd’hui, on parle beaucoup d’unité dans ou par la diversité. Il n’est jamais question d’uniformité… d’ailleurs, ce serait bien triste si nous étions tous pareils, si nous avions tous les mêmes avis. La diversité permet l’enrichissement mutuel, du moment que l’on est à l’écoute et qu’on se respecte. Et Jésus ne s’y est pas trompé avec cette femme samaritaine.

 

Ah, les samaritains, ces hérétiques que les juifs déconsidéraient. Il faut pour comprendre les raisons de cette profonde animosité faire un peu d’histoire car le conflit n’est pas récent : il date du 10ème siècle avant Jésus Christ lorsque le Royaume d’Israël était divisé en deux : le Royaume du nord, Israël avec comme capitale Samarie et le Royaume du sud, Juda, avec comme capitale Jérusalem. Une scission qui fait suite à une opposition farouche du nord à l’augmentation des taxes prévue par le roi… voyez, les choses n’ont pas beaucoup changé ! (more…)

 

 

Accueillir gratuitement – 29 juin 2014 18 janvier 2015

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 21 h 59 min

2 Rois 4, 8-16; Matthieu 10, 37-42

Il faut être honnête : le chapitre 10 de l’Evangile de Matthieu n’est pas des plus réjouissants. Jésus vient de constituer son équipe de disciples, il les envoie en mission, mais surtout, il les met en garde car ils ne seront pas forcément reçus avec beaucoup d’enthousiasme.

C’est effectivement dans ces quelques versets que Jésus aura cette phrase déboussolante : « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. 35Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère, 36et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. » (more…)

 

 

RIP esprit critique – 1er juin 2014 4 juin 2014

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 9 h 17 min

Psaume 27; Actes 1, 12-14; Jean 17, 1-11

Je vais être honnête avec vous : j’avais l’intention de ne pas préparer de prédication pour aujourd’hui. Je voulais faire grève, je souhaitais juste que l’Evangile soit entendu ! Oui, suite aux résultats des élections européennes, j’étais dépitée : apparemment, le message d’amour proclamé dans l’Evangile ne fait plus recette, celui de la haine et du rejet est plus dans l’air du temps, plus accrocheur… alors, à quoi bon parler encore une fois de l’Evangile !

Mais pourtant, ce message d’amour, il est ce qui me fait vivre, c’est un message percutant qui, pour ma part, me fait parler avec les tripes (et le cœur, bien évidemment), alors, face à la haine et à la méfiance, en fait, je ne peux pas me taire, c’est viscéral, il me faut parler, proclamer encore et encore l’amour que Jésus a institué comme commandement et qu’allègrement aujourd’hui on piétine.

(more…)

 

 

Il est vraiment ressuscité… ce Lazare! 30 avril 2014

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 11 h 20 min

Jean 11, 1-45

J’ai une grande nouvelle à vous annoncer : Marthe et Marie sont capables de se mettre d’accord !! Ca, c’est une bonne nouvelle. La moins bonne étant qu’il s’agit du décès de leur frère et la mauvaise nouvelle étant que c’est pour faire un reproche à Jésus : « si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »… Etonnant que les disciples ne se soient pas mis au travers de la route de ces 2 femmes pour leur bloquer le passage et pour les empêcher de parler ainsi à leur maitre.

Mais au vue de la situation, ils n’ont pas osé. Peut-être étaient-ils eux-mêmes peinés par la mort de Lazare. Car même Jésus que l’on voit souvent distant, qui n’exprime pas ses sentiments est troublé jusqu’à en pleurer pourtant, il connait la suite, il sait ce qu’il va se passer, mais la tristesse de Marthe et Marie, celle des juifs qui les entourent le bouleverse. Toujours est-il que les disciples vont discrètement disparaitre de la scène : l’histoire, le miracle peuvent se dérouler sans eux. (more…)

 

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel