Pastourelle

une parole parmi tant d'autres, mais une parole quand même

 

Comme les mages – 10 janvier 2016 – Epiphanie 16 février 2016

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 11 h 10 min

Matthieu 2, 1-12

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien le texte de dimanche dernier que nous avons repris pour ce culte commun. La raison en est tout simplement le sujet de réflexion des catés hier et des enfants de l’école biblique aujourd’hui. Pour une fois, nous collons presque à l’année liturgique. Les enfants sont en train de découvrir l’importance du don dans ce récit, mais également dans d’autres textes du Nouveau Testament.

Ils vont partager une galette un peu particulière, en carton! Chacun tirera un don de l’esprit tel que définit dans l’épître aux Galates : « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, 23la douceur et la maîtrise de soi. »  (more…)

 

 

Dans la même famille, mais tellement différents – 5 mai 2013 29 juin 2013

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 21 h 55 min

Actes 15, 1-29; Jean 14, 23-29

Vous connaissez les fameux mots de Paul dans sa lettre aux Galates : « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, ni esclave ni homme libre, ni homme ni femme ». L’égalité la plus totale : c’est vrai que c’est un principe que nous choyons : une égalité de traitement entre tous, quelques soient les origines, le rang social ou encore la couleur de peau. Car comme le dit Paul, nous sommes tous également descendants d’Abraham, héritiers de la promesse. Pourtant, nous ne sommes pas les mêmes ! Paul, dans sa déclaration « ni juif, ni grec, ni… ni » nie en quelque sorte nos particularités. Car si nous sommes d’accord sur ce principe d’égalité, il y a cependant notre héritage culturel, familial qui nous caractérise et que nous ne pouvons mettre de côté. (more…)

 

 

La naissance de Jésus – les visiteurs du soir (Matthieu 2, 1-12; Luc 2, 8-20) 18 février 2013

Classé dans : Etudes bibliques — pastourelle @ 14 h 56 min

Introduction

Comme nous l’avons vu précédemment, seuls les Evangiles de Matthieu et Luc relatent les évènements liés à la naissance de Jésus et d’ailleurs leur récit n’est pas en rien identique. Aujourd’hui, nous mettons les événements décrits les uns après les autres, mais ils sont issus d’Evangiles différents. On ne trouve qu’une seule référence aux bergers, une seule référence aux savants, une seule référence faite à la fuite en Egypte et au massacre des innocents…

Avant d’aller plus loin dans l’étude des textes concernant ces visiteurs, je voudrais faire une petite introduction sur le pourquoi l’existence de ces récits de nativité. Car ces récits, ces précisions ne sont pas anodines pour la construction de l’identité de Jésus.

En fait, si les deux évangélistes Luc et Matthieu insistent autant sur la naissance c’est parce qu’ils sont dans une logique de légitimation toujours plus forte de l’identité de Jésus comme fils de Dieu. On ne sait pas précisément les dates de rédaction des livres du Nouveau Testament, mais nous savons que certaines épitres de Paul ont été écrites avant les Evangiles, que le 1er Evangile rédigé fut celui de Marc puis ceux de Matthieu et Luc et enfin celui de Jean. Et avec cette chronologie s’ensuit une théologie christologique particulière. (more…)

 

 

Dieu universel – 3 février 2013

Classé dans : Prédications — pastourelle @ 14 h 51 min

1 Corinthiens 12, 31 – 13, 13; Luc 4, 21-30

Nous voici, avec ce court séjour à Nazareth relaté par Luc, au tout début du ministère de Jésus. Qu’a-t-il fait depuis l’épisode du Temple de Jérusalem à ses 12 ans lors de la fête de Pâques, nous n’en savons pas grand-chose : Jésus a été annoncé par Jean-Baptiste, il a été baptisé, il a été tenté au désert et le voilà, au sortir du désert se rendant à Nazareth, son village, le lieu d’origine de ses racines. Luc ne retrace pas de miracles, il nous annonce seulement que Jésus enseignait dans les synagogues et qu’il était glorifié par tous, ce qui est déjà beaucoup.

Voici donc Jésus, qui n’est pas encore entouré de ses disciples, parcourant la Galilée de villes en villages, empli de la puissance de l’Esprit. Et ses pas le mènent à Nazareth, son petit chez lui, qu’a priori il n’a pas quitté depuis bien longtemps… et c’est certainement cela qui perturbent les habitants, ses voisins, ses amis, sa famille : c’est qu’ils connaissaient bien le Jésus charpentier qui travaillait avec son père Joseph. Et aujourd’hui, ils le  découvrent transformé, c’est une toute autre personne : à la fois prêtre, prophète et savant, il prend la parole dans la synagogue et les enseigne. Le changement est radical et très difficile à accepter, c’est pourquoi, au sein de la synagogue, ils s’interpellent : « Mais celui-ci, c’est bien Jésus, le fils de Joseph ? » (more…)

 

 
 

Youssef ALLOUCHA |
Hassan al Banna |
école islamique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Procuresdbate
| Greencoffee
| sac lancel